Si tu suis un peu ce qu’il se passe par ici, tu sais que la différence est le sujet de notre spectacle 2020.

 Moi qui depuis l’enfance me sens en complet décalage avec mon environnement, il n’y avait pas sujet plus pertinent ...

 Décalée parce que sans doute trop de distance entre l’image qu’il me fallait donner pour m’adapter à l’adversité et mon moi profond.

 Mon corps a crié au secours « Et ma grande, tu t’égares, tu te trompes de chemin ! », je ne l’ai pas écouté, j’ai payé le prix fort : Burn Out, dépression, surpoids, maladie inflammatoire, douleurs chroniques.

 Pour rendre ça un peu plus « épicé », une surdité précoce et un statut d’adulte handicapé, m’ont définitivement collée dans la marge !

 Les médecins condescendants, les attitudes absurdes de l’entourage, les « pourquoi moi ? », les « à quoi bon ? », bref j’ai retrouvé tout ça dans le magnifique livre écrit par Frédéric Ruby.

 Frédéric y raconte l’histoire de son enfant extraordinaire Sasha, le petit garçon qui n’avait pas de larmes.

 Frédéric nous livre ses pensées les plus profondes sur ce tsunami qu’est l’arrivée e d’un enfant handicapé dans une famille et le quotidien.

 La recherche d’une « étiquette » afin de savoir de quelle maladie orpheline souffre son enfant, le manque d’empathie de certains soignants, la trop fréquente absence de prise en charge de la détresse des parents, la vie de couple complètement chamboulée qu’il faut réécrire pour ne pas s’oublier complètement, la notion de « bon parent » face à un enfant différent, l'interrogation d'un deuxième enfant peut-être aussi extraordinaire que Sasha, mais toujours avec un humour qui évite un basculement dans les ténèbres .

 Humour, amour, intelligence, il commet un opus qui laisse sans voix !

Il n’y a d’ailleurs pas que moi pour dire combien ce livre est une pépite :

https://www.facebook.com/lepetitgarconquinavaitpasdelarmes/videos/1564794770486724/?vh=e&d=n

Mais ce livre n’est pas beau que par les mots, les photos sont touchantes, c’est un bel écrin pour aborder la différence.

Pépite, écrin, pour un Ruby, c'est tout à fait approprié !

 

sasha

Il a créé sa maison d’édition pour ce livre, certes le coût est élevé mais pour moi c’est un bijou, le prix ne doit pas être un obstacle.

Tu peux acheter Sasha Loup, le petit garçon qui n’avait pas de larmes ici.

Pour être totalement transparente avec toi j’ai rencontré les parents de Sasha par le biais du Théâtre, il y a en eux un supplément d’âme que je retrouve complètement dans ce livre que tu auras compris je te conseille ardemment !