Je viens de lire successivement 3 pépites, que je ne pouvais pas garder pour moi !

BETTY, Tiffany McDANIEL

Je crois que Betty Carpenter va occuper mes pensées pendant longtemps ...
La petite Indienne, comme la surnomme avec affection et respect son père Cherokee, a bravé bien des tornades dans son existence de métisse.
La poésie amérindienne est très présente dans ce roman et elle adoucit la dureté de la vie et élève les cœurs.
Betty va transcender, grâce à l’écriture, la difficulté d’être femme dans une société patriarcale, dans cette débutante deuxième partie du 20ème siècle.
Dieu merci, son père aura eu le temps de lui transmettre le meilleur de ses racines amérindiennes.
A lire en période « faste », il est absolument magnifique mais assez terrible !
Betty, c’est un magnifique message d’espoir : on peut dépasser le pire si on le décide.

Betty

 

LUCY IN THE SKY, PeteFROMM

Ça se confirme, la plume de Pete Fromm est superbe !
Comme Betty m’avait touchée en plein cœur, Lucy laissera une trace profonde en moi ...
Lucy in the sky, c’est l’histoire d’une parentalité ratée. Et Lucy va en être la victime. De l’enfant innocente qui idéalise ses parents, Lucy va basculer dans le monde des adultes sans passer par la case adolescence, avec toute la violence que cela implique. Cette môme est tellement attachante et intelligente, on a envie de lui tenir la main et de l’enlacer pour lui éviter les écueils qu’elle va subir.
Questionnant, remuant, quand on le ferme, on a besoin de serrer un peu plus fort nos enfants dans nos bras ❤️

Lucy in the sky

 

 

LA OU CHANTENT LES ECREVISSES, Delia OWENS


J’ai tendance à me méfier de tout ce qui est « incontournable », parce que j’y trouve rarement mon compte.
Je m’attendais, je ne sais pas pourquoi à une niaiserie et finalement je me suis prise une sacrée beigne !
Une ode à la nature époustouflante qui adoucit un peu le destin de Kya, abandonnée successivement par ses frères et sœur, sa mère puis son père avant ses 10 ans ...
Encore une parentalité défaillante ...
Encore un petit être qui va se construire sur l’absence de tout et surtout de l’essentiel.
Mais Kya va avoir la chance dans son malheur de croiser la route d’âmes exceptionnelles.
Les marais de Caroline du Nord, le deuxième personnage du roman, ne quitteront plus votre esprit pendant un bon moment !

LA OU CHANTENT LES ECREVISSES