Cela faisait belle lurette, que je voulais essayer le macramé.

Pourtant pur produit des années 70, comme le macramé, je n'avais jamais eu l'ocassion d'en faire.

Craignant de vite me lasser, je ne voulais pas trop investir, alors j'ai pris du fil chez Zeeman.

Pour la plume - ou la feuille, comme tu le voules -, c'est une corde épaisse qui répond au nom de "René" en coton recyclé, 3 € les 50 grammes.

J'ai fait un item Macramé sur mon Pinterest, si tu as besoin.

J'ai regardé plusieurs vidéos et il n'est jamais fait mention d'un amidonnage de la chose pour qu'elle ressemble à quelque chose à la verticale.

Et pourtant, c'est on ne peut plus nécessaire.

Tu as le choix : colle en spray ou fabulon, c'est toi qui vois.

feuille plume

 

plume ou feuille

 

Partie sur ma lancée, j'ai décidé de squatter les wawas avec "ma vie, mon oeuvre" !

Toujours avec ce bon vieux "René", affublé d'une branche de bois d'arbre, je me suis lancée : des noeuds, des p'tits noeuds, encore des p'tits noeuds !

Pour celles qui voudraient se lancer, le travail est difficile parce qu'on a les bras en hauteur pendant un moment.

Il faut bien positionner son travail pour minimiser les risques de fatigue ou de douleurs.

Certaines travaillent sur une table à l'horizontale, personnellement je préfère avoir mon ouvrage à la verticale, comme tu peux le voir sur l'une des photos.

J'ai fait plusieurs tentatives, avant d'obtenir un rendu qui me plaise.

J'aime bien le résultat dans les toilettes, le bleu canard met bien en valeur le macramé.

174092558_165252745475466_579671744190688588_n

macramé

macramébis

 

macramé ter

macramé wc

 

 

Toujours motivée - noooooon pas encore une nouvelle marotte ?! -, j'ai voulu associer macramé et tissage.

J'avais un immense tambour à broder dont je n'avais pas l'utilité, support parfait pour me lancer.

Il fait 34 cm de diamètre.

Au début, l'idée était d'habiller un mur du salon, mais le résultat n'étant pas assez imposant, il a atterri dans notre chambre.

J'ai cette fois utilisé le fil "Resa", toujours de Zeeman.

J'y ai associé les pastilles en porcelaine achetées à Stéphanie Minervini, dont l'atelier est à côté de chez moi.

J'ose mettre au mur des choses que je fais, doux Jésus, il va neiger !

 

macramé tissage 1

macramé tissage 2

macramé tissage 3

macramé tissage 9

macramé tissage 4

macramé tissage 5

macramé tissage 6

macramé tissage 7

 

macramé tissage 81

 

 

 

 Enhardie par mes précédentes tentatives, j'ai eu envie de faire un rideau décoratif pour la fenêtre de ma cuisine.

Je voulais quelque chose de léger et court.

Je ne voulais pas mettre une grande tringle, la fenêtre étant en PVC, j'ai acheté une petite tringle qui se pose sur le bord supérieur de la fenêtre.

J'ai galéré et au bout de 2 tentatives et malgré  une mise en forme avec des épingles et de l'amidon, le rideau tire sur les côtés, j'ai pourtant lâché au maximum mon fil mais rien n'y a fait, j'ai encore des choses à apprendre !

J'ai bombé le rideau dans la teinte de la cuisine.

Voilà, voilà, j'aurais essayé.

Pour le moment, vu le temps que j'y ai passé, il va rester en place !

Quoi qu'il en soit, il respecte malgré tout mon souhait initial : court et aérien, c'est déjà pas si mal.

IMG_2107

IMG_2108

 

IMG_2111

IMG_2110

 

Désolée pour la qualité exécrable des photos, il est temps que j'investisse dans un appareil photo digne de ce nom !

J'ai hésité à partager avec vous ce dernier ouvrage mais je crois que c'est important de montrer que les échecs font partie du processus créatif.

Et encore, en "vrai" il ne rend pas si mal que ça, il pourrait même rester en place plus longtemps que prévu !