ANGLE MORT

 

ANGLE MORT

J’avais adoré #lafilledutrain je n’ai pas hésité une seconde quand je l’ai vu à la bibliothèque.

La 4ème de couv que je ne lis pas forcément était sacrément alléchante …

Ma joie est retombée comme un soufflé qui sort du four, plouf.

Polar convenu et sans intérêt, absolument pas le thriller obsédant que l’on me promettait ! L’héroïne est sans saveur.

Bref, next !

#anglemort

#paulahawkins

#editionssonatine

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

COUP DE PELLE

 

 

COUP DE PELLE

J’ai vu sur Canal une interview d’Alice Pol qui présentait son premier roman, un polar.

Le présentateur était tellement enthousiaste que je l’ai acheté, en seconde main. Le prix aurait dû me mettre la puce à l’oreille !

S’il est certain qu’il ferait un bon scénario ( rien d’étonnant ), c’est cependant un opus poussif.

Des aller retours passé/présent où la frontière est ténue, des changements de rythme ou de réflexion mal amenés. A de nombreuses reprises, j’ai dû revenir en arrière craignant d’avoir raté une éventuelle transition. Non, il n’y a pas. 

L’autrice place quelques termes qui m’ont fait sortir le dictionnaire, sans doute pour légitimer son statut d’écrivaine toute fraîche. 

Une narratrice, Charly, capitaine de police, reine de l’introspection. Franchement, c’est une caricature de caricature, les jeunes diraient « elle saoule ».

Bref, pfff …

#alicepol

#coupdepelle

#editionsrobertlaffont

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

L HOMME PEUPLE

 

 

L’HOMME PEUPLÉ

J’avai lu #nedaucunefemme attirée par la clameur médiatique. Je n’avais pas compris où voulait en venir l’auteur.

Cette fois-ci j’ai été happée par l’histoire mais j’en arrive un peu à la même conclusion.

La quatrième de couv nous appâte avec ces quelques mots « Un suspense métaphysique somptueusement orchestré où les fatalités familiales rencontrent les chimères d’un grand écrivain. »

J’aime la plume franche teintée de poésie de Franck Bouysse mais je reste toujours sur ma faim en refermant ses livres.

#franckbouysse

#lhommepeuple

#editionsalbinmichel

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

L ILE DES OUBLIES

 

 

L’ÎLE DES OUBLIÉS

Alexis, jeune anglaise, ne sait rien de son passé familial. Elle décide lors de vacances avec son petit ami de découvrir le village natal de sa mère en Crète.

Elle va découvrir les tragédies que ses aïeules ont traversé.

Saga familiale émouvante qui se mêle à l’histoire médicale du pays, j’ai aimé !

Je ne peux pas développer sans dévoiler 

#liledesoublies

#victoriahislop

#editionslesescales

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

LA OU LES ARBRES RENCONTRENT LES ETOILES

 

 

LÀ OÙ LES ARBRES RENCONTRENT LES ÉTOILES

La couverture m’a tapé dans l’œil, la quatrième de couverture a fini de m’achever !

Il m’a fait penser à #lasauvagiere récit onirique japonisant.

Mais ici la poésie se confronte au quotidien dans un bel équilibre. Histoire ensorcelante qui n’a finalement rien de déjanté, malgré cette petite fille, Ursa, qui dit venir des étoiles. 

La nature, les forêts de l’Illinois, est omni présente, un personnage à part entière, qui adoucit les drames vécus par Joanna, notre héroïne.

L’autrice était ornithologue, son amour de la nature se ressent intensément !

Hymne à la féminité, la parentalité, l’amour, aux rêves 

Bref, j’ai adoré !  

#glendyvanderah

#editionscharleston

#laoulesarbresrencontrentlesetoiles

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

 

LA PORTE D IVOIRE

 

 

LA PORTE D’IVOIRE

Je trouve que la quatrième de couverture dessert cet ouvrage. Pas un instant, je n’ai trouvé que l’auteur nous emmenait dans un univers « déjanté ». Ou alors, je suis moi-même déjantée, ce qui est aussi fort possible !

Si le postulat de départ a tout de la théorie fumeuse, l’écrivain signe ici un roman d’aventure prenant.

La violence est omniprésente mais elle n’est pas gratuité et se justifie pleinement. En effet, les trois héros affrontent  la jungle congolaise, qui est loin d’être un parcours de santé.

J’ai passé un très bon moment, un polar d’aventure difficile à lâcher !

#laportedivoire

#sergebrussolo

#editionslemasque

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

LA SOEUR DE LA TEMPETE

 

LA SOEUR DE LA TEMPÊTE

Pour ne pas mourir idiote, j’ai lu les sept sœurs, phénomène de librairie depuis quelques années !

J’avais aimé mais sans plus et l’idée de lire l’histoire des autres tomes ne m’avaient pas effleurée.

Puis je suis tombée sur le tome 2 et j’ai dit banco.

Et celui-ci m’a passionnée ! J’ai découvert deux univers : la voile et la musique qui me sont étrangers. J’ai également découvert un pays, la Norvège . Ally l’héroïne est attachante. 

Un roman teinté de drames et de romance, qui m’a donnée envie de lire le tome 3 finalement !


#les7soeurs

#lucindariley

#lelivredepoche

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

LES ENFANTS SONT ROIS

 

 

 LES ENFANTS SONT ROIS

 

Je fuyais ce livre comme la peste, va savoir pourquoi. 

J’aime pourquoi l’écriture de DDV, mais le thème me rebutait.

Et puis il m’est tombé dans les mains lors de ma dernière visite à la bibliothèque. 

Déjà je trouve que le titre ne reflète pas le livre. Certes, il est question de carences éducatives mais la conséquence que le roman dépeint s’apparente pour ces enfants plutôt à des pathologies psychiatriques qu’à des enfants tout puissants.

#dapresunehistoirevraie m’avait mis mal à l’aise, DDV a réitéré le genre polar avec #lesenfantssontrois. Pourtant, la police n’est tout du long que témoin désarmé. Malgré les moyens mis en œuvre, la Crim est impuissante, ce qui paraît totalement improbable quand on connaît la « chute ».

Les protagonistes sont caricaturaux. L’autrice oppose les « vilains influenceurs » aux « gentils autres » de manière à peine voilée. Ça manque grandement de nuance.

Pour autant, l’idée est intéressante et la mise en lumière des dégâts psychologiques de l’exposition sur les réseaux sociaux des enfants dès leur plus jeune âge est nécessaire. Mais le fond et la forme ne m’ont pas convaincue.

 

#delphinedevigan

#editionsgallimard

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

 

NOUS NOUS AIMIONS

 

 

NOUS NOUS AIMIONS

Je suis définitivement tombée en amour de cette maison d’édition ! Quatrième roman, quatrième moment fort.

Un roman bref et intense qui remue.

Une écriture vive, incisive, sans fioriture. Tant de justesse dans les rapports humains. Les relations entre mère/ enfants et sœurs sont dépeintes au scalpel et retournent le Coeur.

#nousnousaimions

#kethevanedavrichewy

#editionssabinewespieser

#meslecturescilouetsesaiguilles

 

 

UN PARFUM D HERBE COUPEE

 

 

UN PARFUM D’HERBE COUPÉE

Un ( vieux )  premier roman fichtrement réussi !

L’auteur nous raconte ces instant d’enfance qui nous façonnent. Autobiographique, ce délicieux roman nous plonge dans nos propres souvenirs.

Doux, tendre, drôle et empreint d’une saine nostalgie.

#nicolasdelesalle

#editionspreludes

#unparfumdherbescoupees

#meslecturescilouetsesaiguilles